S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Actu

La négo Agirc-Arrco lambine

Actu | Agenda | publié le : 01.01.2009 | L. D.

Crédit photo

Les négociations sur les régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco doivent reprendre le 27 janvier prochain, « avec trois semaines de retard sur le calendrier prévu, ce qui constitue un réel handicap sur un tel sujet », déplore Bernard Devy, de Force ouvrière. Certes, l’objectif est ambitieux : il s’agit de maintenir les régimes Agirc (cadres) et Arrco (non-cadres) à l’équilibre alors qu’ils présentent déjà les premiers signes d’essoufflement. Mais ces discussions reprennent en des termes brouillés. Après un mois de décembre agité, les partenaires sociaux ne semblent aujourd’hui être d’accord ni sur les priorités ni sur les enjeux. Du côté des employeurs, pas question de réformer le régime complémentaire avant de remettre à plat le régime de base. « Notre objectif, dès que le remplaçant de Xavier Bertrand au ministère du Travail sera nommé, est de faire pression pour que le gouvernement s’engage à réformer toute l’architecture du système de retraite en 2010 », affirme Jean-René Buisson pour le Medef. Ce qui signifie concrètement que tout accord signé en 2009 ne serait que transitoire.

Du coté des organisations syndicales, l’urgence est de maintenir les retraites à un niveau acceptable et d’inscrire cet accord dans la durée. « La priorité est bien de trouver les ressources supplémentaires pour financer notre système par répartition, qui est le plus protecteur qui soit », insiste Danièle Karniewicz, négociatrice pour la CFE-CGC. Un point sur lequel les Français ont besoin d’être rassurés, même s’ils se montrent très lucides. D’après un sondage Ifop commandé par la Cnav en décembre dernier, 61 % des personnes interrogées craignent de ne pas toucher une retraite satisfaisante. Mais plus de la moitié d’entre elles se disent prêtes à travailler au-delà de l’âge légal et à cotiser plus.

Auteur

  • L. D.