S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Tableau de bord

Comment évoluera l'emploi en 2009 ?

Tableau de bord | publié le : 01.12.2008 |

Crédit photo
Jean-Paul Betbèze Directeur des études économiques de Crédit agricole SA.

De manière générale, il ne peut pas y avoir de miracle. Le ralentissement économique, et surtout sa brutalité, aura des conséquences sur l’emploi. La croissance du PIB a en effet été négative au deuxième trimestre (– 0,3 % par rapport au trimestre précédent) et en hausse de seu-lement 0,1 % au troisième trimestre. D’abord, une part de l’ajustement a été portée par les entreprises du travail intérimaire et les CDD. Tout cela a impliqué une destruction d’emplois de l’or-dre de 40 000 emplois entre mars et septembre 2008. Les secteurs qui sont les plus exposés sont -l’activité immobilière et les industries automobiles, où les comportements des con-sommateurs, plus le renforcement de la concurrence, auront des effets violents. Pour le futur, l’évolution prévue des effectifs s’inscrit en nette baisse partout (enquête Insee d’octobre). La croissance du PIB devrait être au mieux nulle en 2009 en moyenne annuelle, ce qui va conduire à un recul de l’emploi au cours des prochains trimestres. Le taux de chômage irait ainsi vers 8 % à la fin de l’année prochaine, contre 7,2 % mi-2008. C’est donc un ajustement majeur qui se produit actuellement.

Mathilde Lemoine Directrice des études écono-miques et de la stratégie marchés de HSBC France.

L’amélioration récente résultait -principalement de l’intérim et du boom immobilier. L’intérim a créé jusqu’à 670 500 emplois début 2007 contre 292 000 en 1995. Les secteurs de la construction et de l’immobilier ont fourni 41 % des emplois nouveaux de 2003 et 2007. La très faible activité économique que nous anticipons jusqu’à l’été 2009 va donc limiter encore un peu le recours à l’intérim. Et la baisse des mises en chantier et des prix immobiliers va finir par entraîner des destructions d’emplois dans les secteurs de la construction et de l’immobilier début 2009. De plus, la récession des pays développés et la persistance de la crise financière vont multiplier les faillites d’entreprises, qui ont déjà bondi de 21 % par rapport à l’année dernière. Le secteur marchand pourrait donc détruire plus de 120 000 emplois en 2009. Le taux de chômage s’approcherait de 8,5 % fin 2009. L’augmentation des contrats aidés ne sera pas suffisante pour inverser la tendance, car ils resteront inférieurs aux sorties du dispositif. En revanche, il faudra compter avec le RSA, qui pourrait se traduire par une augmentation du nombre de chômeurs inscrits avant de produire ses effets positifs.

Philippe d’Arvisenet Directeur des études économiques de BNP Paribas.

Au moment de l’aggravation brutale de la crise financière à partir de la mi-septembre 2008, la dégradation du marché du travail était déjà bien avancée. La poursuite de la contraction attendue de l’activité dans les trimestres à venir, avec un PIB en baisse d’environ 1 % en 2009 selon les prévisions de BNP Paribas, rend inévitable la poursuite de ce mouvement de réduction des emplois salariés dans le secteur marchand en 2009 (– 1,2 %). Les enquêtes menées auprès des chefs d’entreprise le montrent d’ailleurs clairement. Face à cela, le gouvernement a récemment -annoncé qu’il augmen-terait de 100 000 le nombre d’emplois aidés (qui concernent surtout le secteur public) prévu initialement en 2009, pour le porter à 330 000. En revanche, certaines des réformes mises en œuvre cette année (RSA, disparition progressive à l’horizon 2012 de la dispense de recherche d’emploi) afin de stimuler l’offre de travail pourraient pour leur part avoir un effet statistique, à la hausse, sur le taux de chômage (en augmentant l’offre de travail à un moment de resserrement de la demande). Dans l’ensemble, celui-ci pourrait dépasser 9 % au cours de l’année prochaine.

Pour en savoir plus

Études économiques, Crédit agricole.

http ://kiosque-eco.credit-agricole.fr/site/page.php

Études économiques, BNP Paribas.

http ://economic-research.bnpparibas. com

FMI,, Perspectives de l’économie mondiale, novembre 2008.

http ://www.imf.org

OCDE, Perspectives économiques,n° 84, décembre 2008.

www.oecd.org

Projet de loi de finances 2009.

www.performance-publique.gouv.fr