S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Actu

Konica Minolta renforce la cooptation maison

Actu | Veille | publié le : 01.12.2008 |

Crédit photo

Tous recruteurs ! Chez Konica Minolta, les quelque 1 100 collaborateurs français sont invités à faire de la chasse de têtes. La carotte ? Une prime de 1 000 euros, versée au « sergent recruteur » après l’embauche d’un salarié préalablement recommandé. « Seule la fonction commerciale est concernée. C’est un marché ’pénurique", sur lequel les recrutements et la fidélisation sont difficiles », précise Julie Applincourt, responsable du recrutement.

Sur l’exercice 2008 (clos fin mars 2009), le spécialiste de l’impression couleur ambitionne d’embaucher 130 commerciaux, dont une vingtaine via ses collaborateurs. L’an dernier, 12 avaient été recrutés par ce biais. Car, chez Konica Minolta, la cooptation n’est pas une nouveauté : des campagnes ponctuelles sont organisées depuis 2005. Désormais, le dispositif devient pérenne. Avec des évolutions : la prime passe de 800 à 1 000 euros, versée neuf mois après l’embauche, au lieu de six. « L’ancien système n’était pas assez probant. Le but, c’est de fi-déliser le cooptant et le coopté », souligne la direction. Pour motiver les troupes, la société va aussi offrir, par tirage au sort, un week-end à Deauville à l’un de ses 13 récents cooptants.