S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le journal des ressources humaines

BRÈVES

Le journal des ressources humaines | Protection sociale | publié le : 01.04.2007 |

Crédit photo
IRSN

L'épargne temps au secours de l'épargne retraite

Les partenaires sociaux de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire ont signé, en février, un accord permettant aux salariés de se constituer un compte épargne temps. Les jours ainsi économisés pourront financer une cessation progressive d'activité, mais aussi alimenter le Perco mis en place ou contribuer au rachat des cotisations retraite correspondant à leurs années d'étude (dans la limite de cinq jours par an abondés de 5 % par l'employeur).

CSG

Les Urssaf poursuivent des cabinets britanniques

La Cour de justice des Communautés européennes a examiné, le 7 mars, la plainte des Urssaf contre des associés de cabinets britanniques exerçant en France, mais imposés au Royaume-Uni, pour non-acquittement de la CSG et de la CRDS. Un manque à gagner évalué à 2 millions d'euros, selon les Urssaf. Les associés des cabinets, à l'instar de Linklaters, se sont défendus en rappelant que ces deux contributions « ne sont pas des cotisations sociales mais des impôts » et qu'ils n'ont donc pas à être imposés deux fois.

Courtage

Siaci + ACSH = Newstone Courtage

Fruit de la fusion, mi-février, entre les cabinets de courtage Siaci et Assurances et Conseils Saint-Honoré (ACSH), propriétés respectives de deux branches cousines de la famille Rothschild, Newstone Courtage devrait, mi-avril, devenir l'un des deux leaders du courtage en matière de prévoyance santé, d'épargne et de retraite, avec près de la moitié de son chiffre d'affaires réalisé dans le domaine de l'assurance des personnes.

Arrco-Agirc

Les retraites revalorisées de 1,71 %

Les conseils d'administration des caisses de retraite complémentaire se sont mis d'accord, le 9 mars, pour revaloriser les pensions de 1,71 % au 1er avril. Si cette hausse satisfait les retraités, celle de 3,7 % de la valeur d'achat du point entraîne, selon la CGT, une nouvelle érosion des futures pensions des actifs.