logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Vie des entreprises

Prise d’acte par le salarié (acte III)

Vie des entreprises | Chronique juridique | publié le : 01.02.2007 | Jean-Emmanuel Ray

Plus question pour le salarié de s’auto-licencier à sa guise. Soit la faute de l’employeur est suffisamment grave, et la prise d’acte a les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse. Soit ce n’est pas le cas, et le salarié est considéré comme démissionnaire. Mais, dans cette partie de poker menteur, le salarié garde quelques cartes à jouer.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Liaisons Sociales Magazine

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Jean-Emmanuel Ray