logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Enquête

Cinven taille dans Ypso pour booster les marges

Enquête | publié le : 01.02.2006 | Éric Beal

La création de valeur est l'obsession des fonds d'investissement. Pour obtenir un retour sur investissement rapide, ils ne s'embarrassent pas de détails et n'hésitent pas à dégraisser les effectifs. Tests, le groupe de presse spécialisé dans l'informatique, en a fait l'expérience. Racheté en 2002 par un consortium de fonds comprenant Cinven, Carlyle et Apax Partners, il se retrouve trois ans après avec un effectif réduit de plus du quart, malgré une augmentation significative du nombre de titres édités. En 1999, le Groupe Danone cède 56 % de BSN Glasspack, une filiale spécialisée dans la fabrication de contenants en verre, au fonds CVC Capital Partners. Le nouveau propriétaire n'aura de cesse d'obtenir des gains de productivité pour réduire la part des frais de personnel de 24 % à 19 % dans le prix de vente en quatre ans.Au passage, deux usines sont fermées, et 1 300 salariés licenciés. Mais les charrettes ne sont pas toujours la panacée. Lorsqu'il a été repris par Texas Pacific Group en 2000, le fabricant de puces électroniques Gemplus comptait 7 870 salariés. Fin 2004, ses effectifs avaient fondu d'un quart, mais son chiffre d'affaires avait diminué de 28 %. Le départ massif d'employés expérimentés est une perte de savoir-faire qui peut engendrer une détérioration de la qualité du service. Illustration avec Ypso, un fournisseur d'accès à Internet créé à coups de rachats successifs par Cinven.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Liaisons Sociales Magazine

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Éric Beal