logo Info-Social RH
Se connecter
Newsletter

Actu

“Sans chef, un orchestre joue beaucoup mieux”

Actu | Entretien | publié le : 01.04.2020 | Muriel Jaouën

Image

“Sans chef, un orchestre joue beaucoup mieux”

Crédit photo Muriel Jaouën

Violoniste soliste, David Grimal n’en a pas moins le goût profond du collectif. C’est pour mieux partager l’amour de la musique qu’il a créé, en 2005, un ovni dans le monde très conservateur du classique : Les Dissonances, seule formation symphonique sans chef d’orchestre.

Vous avez créé Les Dissonances pour proposer une « autre manière de faire de la musique ». De quoi avez-vous voulu vous différencier ?David Grimal : Le monde de la musique classique tel qu’il fonctionne aujourd’hui est extrêmement conservateur. Et le mot est faible. Il reproduit

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Liaisons Sociales Magazine

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Muriel Jaouën