« La prévoyance continue sa progression »
Image
Quel est le principal enseignement à retenir de ce baromètre CTIP1/Credoc ?

Marie-Laure Dreyfus : Sur la durée, on note une progression de la satisfaction concernant les tarifs de la complémentaire santé. Quoique finançant de plus en plus souvent d’options, les salariés sont plus nombreux à estimer payer le « juste prix » (47 % en 2011, 53 % en 2019), une satisfaction toujours plus importante pour ceux bénéficiant d’un contrat collectif.

Les salariés semblent faire confiance à l’action sociale. N’est-ce pas paradoxal face au mouvement des « gilet jaunes » ?

M-L. D. : Il n’y a rien de contradictoire entre les deux. L’accord collectif est toujours noté positivement par environ 80 % des employeurs et des salariés sur les quatre derniers baromètres. Il est déclaré être le bon outil pour faire progresser les couvertures contre les aléas de la vie. L’action sociale reste également appréciée et jugée importante par la moitié des salariés et des employeurs sur cette période. Après le long mouvement des « gilets jaunes », ils se sentent rassurés. Ils ont une vraie appétence pour le dialogue social.

La dépendance et la retraite font-elles davantage partie des préoccupations actuelles ?

M-L. D. : Oui, dans un moment où les salariés restent dans l’emploi plus longtemps, la dépendance et la retraite les préoccupent. Le caractère positif du contrat collectif que j’évoquais précédemment est également perçu par les salariés pour la couverture du risque dépendance. En outre, ils sont 80 % à estimer que les représentants des employeurs et des salariés sont plus aptes à négocier une bonne garantie plutôt qu’un individu isolé. Concernant la retraite, le dialogue social est en cours.

(1) Le Centre technique des institutions de prévoyance représente l’ensemble des institutions de prévoyance, des organismes d’assurance de personnes à but non lucratif, à gouvernance paritaire et spécialisés dans le collectif. Elles couvrent 13 millions de personnes à travers deux millions d’entreprises en santé et en prévoyance.