logo Info-Social RH
Se connecter
Newsletter

Idées

Restructurations et salariés « survivants »

Idées | Recherche | publié le : 01.05.2019 | Delphine Philip de Saint Julien

Image

Restructurations et salariés « survivants »

Crédit photo Delphine Philip de Saint Julien

Ce n’est qu’à partir de la crise de 1929 que les chercheurs en management se sont saisis des problématiques autour des licenciés économiques. À la fin des années 1960, le cadre juridique s’est progressivement construit et le terme de « projet de licenciement collectif » a été remplacé par celui de « plan social », en 1989, puis de « plan de sauvegarde de l’emploi » (PSE), en 2002. Les chercheurs en gestion des ressources humaines se sont intéressés, pour leur part, à la conduite et aux modes de régulation des restructurations, sur le rôle des différentes parties prenantes, sur de possibles « bonnes pratiques », sur les conséquences en termes de santé au travail… Or, la mise en œuvre d’un PSE impacte une population souvent oubliée : les salariés restant dans leur entreprise, dénommés les « survivants ».

Bien que les recherches relatives aux « survivants » des PSE aient été développées au milieu des années 1980 aux États-Unis, elles ne sont apparues qu’à la fin des années 1990 en France. Centrées sur le corpus théorique de la justice organisationnelle et du stress, elles ont nota

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Liaisons Sociales Magazine

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Delphine Philip de Saint Julien