103,50

dollars, c’est le prix moyen du baril de brent en février 2011. Avec la croissance des pays émergents et l’instabilité politique des pays producteurs au Maghreb et au Moyen-Orient, son cours a progressé de 41 % en un an. Cette flambée du cours du pétrole brut, si elle dure, pourrait coûter plusieurs dixièmes de point de croissance à l’économie française en 2011.