Prisonniers syndiqués

Les détenus du centre pénitentiaire Mountain, à Agassiz, en Colombie-Britannique, pourraient bientôt former le premier syndicat de prisonniers au Canada. Les détenus de cette prison de moyenne sécurité ont mené un long combat pour être syndiqués. Avec le soutien de leur avocate, Natalie Dunbar, et des mouvements syndicaux, ils ont établi une charte pour exprimer leurs doléances. Si, à Agassiz, les prisonniers travaillent, ils veulent faire valoir leurs droits comme salariés. L’affaire fait grogner l’opinion publique et embarrasse l’administration. L’avocate, interrogée par le quotidien The Vancouver Sun, a rappelé : « Les gens pensent que les droits des prisonniers doivent être limités, mais la Cour suprême du Canada a dit que ces derniers sont des citoyens et qu’ils ont le droit de vote. » S’il est accepté, ce mouvement inédit se nommera la Confédération du syndicat des prisonniers canadiens.