S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Marseille, côté social

MARC KATRAMADOS, DÉLÉGUÉ FO AP-HM Le chantre de la cogestion

Marseille, côté social | Acteurs | publié le : 01.09.2009 | E. B.

Crédit photo

Cet ancien factotum, devenu aide-soignant puis spécialiste de la défibrillation, s’est hissé à la tête du syndicat FO de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille en décembre 2008. Son heure de gloire a sonné lors des élections professionnelles de 2007, avec le succès de Force ouvrière qui a mis fin à « douze ans de règne de la CGT à l’hôpital ». Un résultat qu’il explique par le travail de terrain mené depuis plusieurs années. « Je fais quinze heures de présence par jour, mais c’est la seule manière de répondre concrètement aux questions que se posent les salariés. » Secrétaire du CTE (l’équivalent du CE pour l’hôpital public), présent au conseil d’administration, ce militant de 52 ans, détaché à temps plein depuis 2002, a un sens aigu de l’indépendance. « Je suis très sollicité au moment des élections, mais je ne veux pas de fil à la patte. » Ambitieux, il espère attirer les militants CFDT dans les rangs de FO grâce à la transparence de sa gestion et revendique même « un droit de regard sur les recrutements et l’ensemble des grandes décisions prises par l’hôpital afin de pouvoir placer des gens compétents ou des enfants de salariés. » Une position classique chez FO, mais paradoxale quand les quatre sites hospitaliers de Marseille entrent dans une restructuration lourde avec, à la clé, des suppressions de postes (voir page 55).

Auteur

  • E. B.