Malakoff Médéric sonde la santé des salariés

«Pour agir, les entreprises ont besoin de connaître leurs leviers d'action », affirme Anne-Sophie Godon, directrice de la prévention santé chez Malakoff Médéric. C'est pourquoi le groupe a confié une enquête à Sociovision afin d'avoir une «vision globale» de la santé des salariés. Réalisée en mai 2009 auprès de 2 300 salariés, ses résultats hiérarchisent les cinq déterminants de santé au travail : composantes de travail et métier, hygiène de vie, état de santé, environnement personnel, et repli social. Parmi eux, le facteur «composantes de travail et métier» représente, pour 75 % des salariés, un «risque moyen ou fort» par rapport à leur santé au travail. Il est suivi de près par l'hygiène de vie (74 %) et l'environnement personnel (70 %).

Autres enseignements, 9 % des salariés s'absentent pour cause de troubles psychiques. Mais les risques physiques demeurent prégnants : 39 % des sondés risquent de respirer des produits toxiques ou des poussières, et 31 % sont exposés à d'éventuelles blessures sur machine. Et de nouveaux risques apparaissent, liés au travail sur écran et aux agressions par des clients ou le public.

Troubles du sommeil

De plus, l'enquête pointe des problèmes qui impactent directement l'entreprise : 31 % souffrent de troubles du sommeil, souvent ou en permanence, et 34 % des salariés de plus de 50 ans ont des difficultés pour voir, 29 % pour entendre. Pas surprenant, alors, que 63 % des salariés soient intéressés par des services proposés par l'entreprise pour gérer leur stress, 57 % pour mieux entretenir leur santé, et 52 % pour prévenir les troubles du sommeil.

Pour aider les entreprises à déterminer leurs actions de prévention, Malakoff Médéric lance Mesure Management Santé©, un outil de diagnostic et de pilotage de la santé des salariés qui s'appuie sur un questionnaire, anonyme et confidentiel, portant sur les comportements et les perceptions des salariés.