logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les Pratiques

Les ouvrières passent du grille-pain à la construction

Les Pratiques | Expériences & Outils | publié le : 06.02.2007 | Olivier Berthelin

Un an après l'annonce de la fermeture, fin 2007, des usines de Vecoux et du Syndicat, le géant électroménager Seb pourrait bien éviter les licenciements parmi les 440 salariés ; 200 d'entre eux sont repris par le canadien Modulex, fabricant de maisons en bois. Seb collabore à la formation-reconversion et prend en charge les salaires jusqu'à fin 2008.

En janvier 2006, le groupe Seb annonçait la fermeture, fin 2007, de ses usines de Vecoux et du Syndicat, dans les Vosges, employant 440 salariés. A l'approche de l'échéance, différentes mesures sociales devraient éviter les licenciements secs (lire encadré ci-dessous). La singula

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Entreprises et Carrières

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Olivier Berthelin