ECHOS FORMATION
FORMATEURS INDÉPENDANTS

13e Journée du Sicfor

Le Syndicat des indépendants consultants et formateurs (Sicfor) agit pour la reconnaissance, l'organisation, la représentation des consultants et formateurs indépendants, ainsi que pour la défense auprès des pouvoirs publics de leurs intérêts matériels, moraux, économiques et professionnels, depuis sa création, en janvier 2002.

Le 23 avril, de 10 heures à 15 heures, le Sicfor organisera, à Paris, sa 13e Journée sur l'exercice du métier de consultant formateur. Deux thèmes majeurs seront abordés : les mécanismes de financement de la formation continue, et le choix d'une structure d'activité (SARL, salarié, portage, indépendant...).

La participation aux journées du Sicfor est gratuite pour les adhérents et les personnes intéressées, qui peuvent assister à deux journées sans être adhérentes.

<www.sicfor.org>

Chômage

Peu de retours à l'emploi après formation

La période post-formation reste difficile pour les demandeurs d'emploi. Près de six chômeurs sur dix (58,2 %), bénéficiaires de l'ARE-formation (allocation de retour à l'emploi), ont retrouvé un emploi au cours des cinq mois qui ont suivi leur formation, en 2004. Mais, cinq mois après, ils sont aussi nombreux à se retrouver de nouveau au chômage (46,1 % contre 50,2 % en 2003) qu'à être en emploi (46,2 % contre 42 % en 2003). C'est ce qui ressort d'une étude de l'Unedic.

Source : Point Statis n° 6, <www.assedic.fr/unistatis>

International

Un master de droit français en anglais

L'université des sciences sociales de Toulouse (UT1) propose l'un des premiers diplômes universitaires de droit français des affaires, en l'occurrence un master, entièrement dispensé en anglais. Il a été mis en place à la demande de l'Académie de droit du ministère de la Justice de la fédération de Russie avec laquelle UT1 a passé une convention. Cette année, douze étudiants russes, de niveau bac + 4 minimum, préparent ce master. Ils suivent 350 heures de cours de droit, dont 40 avec un tuteur, et 150 heures de français incluant un stage intensif en début d'année pour ceux qui le souhaitent. L'an prochain, cette formation sera ouverte à tous les étudiants étrangers, quel que soit leur pays d'origine, et figurera sur le catalogue Edufrance des diplômes promus par les universités françaises. Frais d'inscription : 3 500 euros.

UT1 : 05 61 63 35 00. <www.univ-tlse1.fr>

Français pour non-Français

Diplôme initial de langue française

Le nouveau Diplôme initial de langue française (Dilf), pour les non-Français, est actuellement en test dans plusieurs départements et devrait être généralisé le 1er janvier 2006.

Délégation générale à la langue française et aux langues de France : 01 40 15 73 00. <dglflf@culture.gouv.fr> <www.dglflf.culture.gouv.fr>