CHIFFRES CLES
Image

Les effectifs du secteur concurrentiel sont restés stables, au 4e trimestre 2004, après une croissance de 4 000 postes au trimestre précédent. Dans l'industrie, les effectifs diminuent à un rythme moins soutenu (-0,3 % contre -0,5 %). La création d'emplois dans la construction s'accélère légèrement (+0,4 % après +0,3 %). Le tertiaire crée 6 000 postes (+0,1 %), après 20 000 au 3e trimestre.

Au 4e trimestre 2004, la masse salariale versée en France par les entreprises du secteur privé a augmenté de 0,7 % par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, c'est dans le secteur de la construction que la progression de la masse salariale a été la plus élevée (+6,2 %).

En 2004, selon une étude de l'Insee, le nombre de chômeurs en France (au sens du BIT) s'est élevé à 2 727 000 personnes, soit 71 000 de plus qu'en 2003. Le taux de chômage s'est établi à 9,9 % de la population active, soit une hausse de 0,2 % par rapport à 2003. Cette progression a surtout touché les jeunes et les titulaires du seul baccalauréat.