Manager la formation après la réforme,

Alain-Frédéric Fernandez et Frank Savann, ESF éditeur, 190 pages, 23 euros.

Le Droit individuel à la formation (DIF) bouleverse les prérogatives du responsable formation. En effet, à ses compétences techniques, il doit adjoindre une compétence juridique, puisque la formation devient un droit contractuel ; une autre, financière, pour contenir les dépenses ; une compétence sociale, puisque la formation a un enjeu à ce niveau ; une compétence stratégique et, enfin, organisationnelle. De nouvelles dimensions que développent Alain-Frédéric Fernandez, directeur d'un cabinet spécialisé dans les entretiens professionnels, et Frank Savann, qui assure aujourd'hui la direction de la formation à DHL France.