S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

SANS

LOT dynamise sa formation

SANS | publié le : 11.05.2004 |

Crédit photo

En Pologne, avec l'entrée du pays dans l'Union européenne (le 1er mai dernier), la formation permanente prend, aujourd'hui, son essor. Les grandes sociétés doivent affronter une nouvelle situation sur le marché. Comme LOT, compagnie aérienne polonaise de 4 000 salariés : « L'espace aérien polonais va s'ouvrir à la concurrence, affirme-t-on chez LOT. Il est impératif de nous préparer ! »

Générer du business

« Avant, interrogés sur la formation souhaitée, les salariés répondaient : maîtrise de l'ordinateur, techniques de présentation, déroulement d'une négociation, etc. Seules existaient les formations techniques : nous avons élargi le spectre », explique Monika Jaczewska, responsable du département formation dans l'entreprise. Objectifs poursuivis, désormais : « générer du business », améliorer les ventes et la gestion, en fonction des nouvelles exigences du marché. « C'est un élément tout à fait nouveau du dialogue avec la direction et avec les cadres. Pour nous, c'est un véritable défi », poursuit la jeune femme. Cette nouvelle approche de la formation s'articule autour de la vie du produit, l'organisation du réseau de transport, la sécurité, les services... Et la formation intervient à chacun de ces niveaux.

Après avoir travaillé douze ans parmi les équipages de bord, Monika Jaczewska dirige une équipe de dix personnes, dont trois spécialistes du recrutement, et trois documentalistes. Les stages de formation s'adressent en priorité aux directeurs et aux cadres supérieurs, soit environ 200 salariés.

Participation commune

Depuis l'été 2003, Monika Jaczewska et ses collaborateurs préparent et appliquent le nouveau plan de formation. « Au début, constate- t-elle, les cadres ont été surpris. Puis, ils ont découvert le sens de notre travail commun. » La formation tend à devenir un véritable outil de management. Elle n'est plus fondée sur la seule notion d'apprentissage, mais aussi sur l'idée d'une participation commune au business. La dynamique de l'entreprise s'en trouve renforcée, selon Monika Jaczewska.

Les plans de formation "à l'occidentale"

En Pologne, une dizaine de grandes sociétés s'engagent aussi dans cette voie. Des plans de formation, inspirés du modèle français et mis en oeuvre avec l'aide de sociétés de conseil occidentales, voient le jour. Tâche difficile : dans ce pays, seuls 15 % des salariés ont suivi ou suivent des stages de formation continue, deux fois moins qu'en Allemagne et quatre fois moins qu'en Suède. En tout cas, à cette échelle, la formation est une "clé" irremplaçable pour les neuf pays qui - Pologne en tête - entrent dans l'Union européenne.