S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

SANS

« Le TEE aura peu d'impact sur le marché de l'emploi »

SANS | publié le : 17.02.2004 |

Crédit photo

E & C : Le 10 février dernier, est paru au Journal officiel le décret décrivant les modalités de mise en oeuvre du Titre emploi-entreprise (TEE) (2) réservé aux entreprises de moins de 10 salariés ou à celles employant des salariés dont l'activité n'excède pas cent jours dans l'année civile. Que pensez-vous de ce dispositif ?

E. H. : Il est évident que toute initiative qui vise à l'allègement des procédures administratives auxquelles sont soumises les entreprises vont dans le bon sens. Pour autant, il faut être conscient que ce genre de mesure n'aura que très peu d'impact sur le marché de l'emploi et sur le taux de chômage. Si, demain, on interrogeait les TPE (très petites entreprises) sur les obstacles qui les freinent dans leur recrutement, il est certain que la lourdeur administrative serait citée, mais bien après d'autres problèmes comme ceux liés, par exemple, aux carnets de commandes peu remplis ou encore aux pesantes charges sociales. Le titre emploi-entreprise est une manière, pour le gouvernement, de dire « on fait quelque chose pour l'emploi », sans que cela coûte rien.

E & C : Autrement dit, vous ne croyez pas le Premier ministre lorsqu'il a indiqué que ce dispositif devrait permettre l'embauche de 500 000 salariés en 2004.

E. H. : Non seulement je ne le crois pas, mais je ne comprends pas comment il peut avancer un tel chiffre. Aucune étude économétrique ne permet, aujourd'hui, de dire qu'en annulant une contrainte Y, on favorise X emplois. Ce raisonnement est également valable pour la loi pour l'initiative de Renaud Dutreil, qui vise à relancer la création d'entreprise. Ce n'est pas parce que l'on crée quantité de TPE que l'on va forcément agir sur le taux de chômage.

(1) Observatoire français des conjonctures économiques.

(2) Ce titre permet aux employeurs d'accomplir en une seule fois, au moment de l'embauche, l'ensemble des formalités liées à l'emploi et d'alléger la charge administrative liée aux bulletins de salaire.

Articles les plus lus