Accord de méthode chez EDF-GDF

Alors que le dernier accord important (sur la RTT) remontait à 1999, les directions d'EDF et de GDF se sont engagées à négocier avec les organisations syndicales sur le projet social des deux entreprises. Paraphé le 12 janvier dernier par la CGT, la CFDT et la CFE-CGC, un accord de méthode (d'une durée de deux ans) fixe cinq thèmes de négociation : l'emploi/compétences/mobilité/formation et l'accompagnement des réorganisations (sujets prioritaires), mais aussi l'amélioration du dialogue social (notamment, la prévention des conflits), les conditions de travail et les rémunérations. Le texte organise également la méthode de travail : outre un groupe paritaire de suivi (composé des signataires), cinq groupes de travail se réuniront à partir de février prochain pour réaliser des études préparatoires sur les thèmes retenus.

Bien que satisfaite par le contenu de cet accord, la CFDT a néanmoins tenu à écrire aux présidents d'EDF et de GDF pour leur demander « des engagements fermes sur la loyauté des directions dans les négociations et sur le respect des accords qui en découleront ».