logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

SANS

Le taux passe à 9,9 %

SANS | publié le : 15.07.2003 |

Crédit photo

A la fin du premier trimestre 2003, le nombre de demandeurs d'emploi atteignait 2 685 000, soit un taux de chômage de 9,9 %. Ces chiffres sont ceux de l'Insee, parus, le 11 juillet dernier, dans sa nouvelle enquête Emploi (désormais trimestrielle et non plus annuelle).

Une hausse plus importante

Cette hausse du chômage, qui se concrétise par l'inscription de 238 000 personnes supplémentaires à l'ANPE, se révèle beaucoup plus importante que celle observée entre le début 2001 et le début 2002. Et elle touche toutes les catégories d'actifs. Ainsi, le taux de chômage augmente aussi vite pour les hommes que pour les femmes, s'élevant, respectivement, à 8,8 % et à 11,2 % ; cette inégalité est particulièrement marquée dans la tranche d'âge comprise entre 30 et 49 ans. L'écart entre diplômés et non-diplômés reste, pour sa part, stable. En 2003, comme en 2002, les personnes n'ayant aucun diplôme ont une probabilité d'être au chômage deux fois plus élevée que les diplômés de l'enseignement supérieur.

A noter : après trois années de décrue, le chômage longue durée est reparti à la hausse et est particulièrement alimenté par les plus de 50 ans ; 67 % des chômeurs quinquagénaires sont à la recherche d'un emploi depuis plus d'un an et 43 % depuis plus de deux ans.

Quant à la création d'emplois, elle marque le pas, avec 70 000 nouveaux emplois.