logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

SANS

La réparation intégrale coûterait cher

SANS | publié le : 15.07.2003 |

Crédit photo

Lors de la commission AT/MP (accidents du travail/maladies professionnelles) du 9 juillet dernier, la Cnamts s'est livrée à une petite simulation : calculer l'impact financier de la réparation intégrale à partir de 4 500 dossiers déjà validés. Verdict : la réparation intégrale des accidents du travail et des maladies professionnelles coûterait environ quatre fois plus cher qu'aujourd'hui. D'où un problème évident de financement, d'autant que, remarque la CFTC, les maladies professionnelles progressent d'environ 20 % par an.

Suggestion de ce syndicat : réunir rapidement organisations syndicales et patronales afin d'ériger une véritable politique de santé au travail, passant, notamment, par une amélioration des conditions de travail et une meilleure gestion des risques.