logo Info-Social RH
Se connecter
Newsletter

À retenir

« Pour les métiers non télétravaillables, la semaine de quatre jours est un bon compromis »

À retenir | publié le : 12.09.2022 | Lys Zohin

Image

« Pour les métiers non télétravaillables, la semaine de quatre jours est un bon compromis »

Crédit photo

Responsable marketing produit des solutions Human Capital Management de Cegid en France, Jérôme Ricard estime que la semaine de quatre jours présente de nombreux avantages, en matière de qualité de vie au travail, de pouvoir d’achat pour les salariés, d’attractivité, de performance et de RSE pour les entreprises.

Alors qu’il y a des expérimentations à grande échelle un peu partout dans le monde sur la semaine de quatre jours, la France semble à l’écart du mouvement. Pourquoi ?La semaine de quatre jours est en fait une vieille histoire en France. Elle a été incluse dans la loi Robien de 19

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Info Social RH

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Lys Zohin