logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les clés

Une hausse des salaires ne causerait pas de "spirale inflationniste", selon l’OIT

Les clés | Tendance éco | publié le : 13.06.2022 | Alain Roux

Image

Une hausse des salaires ne causerait pas de « spirale inflationniste », selon l’OIT

Crédit photo A. R.

"De nombreux ménages devront affronter une réduction sensible des revenus dont ils disposent, sauf si leurs salaires augmentent fortement au même rythme que les prix", alerte l’Organisation internationale du travail dans son rapport du 23 mai 2022. En effet, l’inflation au niveau mondial devrait augmenter de manière significative, en passant de 4,7 % en 2021 à 7,4 % en 2022. Pour l’organisme, la hausse des salaires "dépendra de la capacité de négociation, de la force du dialogue social et des institutions de négociation collective". Mais elle ne serait, dans tous les cas, pas suffisamment forte pour entraîner "une spirale inflationniste". Notamment parce que les tensions sur le marché du travail, lors de la reprise post-Covid, n’ont quant à elles pas eu de répercussions sur la croissance des salaires, plus faible en 2021 qu’en 2019. Ces tensions n’ont pas atteint un niveau critique, car la reprise n’a pas suffi pas à compenser le haut de niveau de chômage qui préexistait avant la pandémie. De plus, il existe une main-d’œuvre sous-utilisée tout aussi nombreuse, comme les travailleurs à temps partiel.

Auteur

  • Alain Roux