logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Sur le terrain

Sodexo accroît ses achats inclusifs

Sur le terrain | publié le : 17.05.2021 | Lys Zohin

Image

RSE : Sodexo accroît ses achats inclusifs

Crédit photo Lys Zohin

L’entreprise de restauration collective a lancé le programme Impact+, qui lui permet d’accompagner le développement de ses fournisseurs engagés dans l’économie inclusive. Avec le soutien de ses collaborateurs.

Lorsque Solène Espitalié a su, il y a quelques mois, que la société qu’elle a créée en 2017, Les Jardins de Solène, avait été sélectionnée pour faire partie du programme Impact+ de Sodexo, « l’impact a été très fort, dit-elle. En cette période difficile, cela remonte vraiment le moral des petits entrepreneurs ». L’impact est le maître mot de cette nouvelle opération menée par Sodexo. Car, si des programmes d’achats inclusifs sont en place depuis plusieurs années au sein de la société spécialisée dans la restauration collective – Sodexo est d’ailleurs également engagée dans le Collectif (35 sociétés) d’entreprises pour une économie plus inclusive – l’idée, avec ce nouveau dispositif, est de favoriser directement le développement des entreprises inclusives.

« La philosophie du programme Impact+, lancé au début de cette année, est de mettre l’accent sur de nouveaux modes de collaboration porteurs de croissance pour nos partenaires inclusifs. L’écoute, l’échange et la coconstruction de solutions sont au cœur de la démarche. Cette dynamique permet d’accélérer le développement d’écosystèmes vertueux pour répondre collectivement aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux », explique Hind Bendaoud, directrice des achats de Sodexo France et directrice des achats responsables pour le Groupe Sodexo. Les Jardins de Solène, une entreprise de l’ESS qui lutte contre le gaspillage alimentaire en récupérant des fruits et des légumes qui ne répondent pas aux caractéristiques demandées par la grande distribution pour les proposer aux consommateurs, et qui emploie des salariés en situation de handicap, répondait parfaitement aux critères établis par Sodexo, comme les 13 autres structures sélectionnées. Depuis peu, elles bénéficient non seulement d’un débouché pour leurs produits mais aussi d’un accompagnement. Séances collectives pour mieux comprendre les attentes du marché de la restauration et échanges plus personnalisés, grâce à un système de mentorat, sont au programme. Deux collaborateurs de Sodexo se chargent en effet, l’un des aspects achats, l’autre des aspects business, et partagent conseils et expériences avec les dirigeants de chaque entreprise intégrée dans le programme. Il s’agit de les aider à développer leurs activités commerciales, affiner leurs process, peaufiner leur marketing et leur communication ou se pencher sur l’innovation et la R&D. « De quoi faire évoluer notre structure et consolider notre business model, y compris avec des activités complémentaires », remarque Solène Espitalié. De même, les chefs d’équipe des Jardins de Solène ont pu aller sur les sites de Sodexo voir comment leurs produits y étaient travaillés. Ce qui les a d’ailleurs incités à réfléchir, toujours avec les mentors de Sodexo, aux moyens de limiter les plastiques pour les emballages des produits.

Engagement des collaborateurs

« Le programme Impact+ est porté par la direction des achats mais fait partie intégrante de notre RSE », précise de son côté Alain Masson, directeur RSE de Sodexo France. À ce titre, l’entreprise met aussi bien l’accent sur l’inclusion et le social que sur la préservation de l’environnement. Ainsi, en matière de diversité sociale, sur le total des embauches de l’an dernier, un quart des nouvelles recrues étaient issues des quartiers prioritaires de la ville. Sodexo a également tendu la main à des réfugiés. L’entreprise, dans le cadre de sa politique RSE, travaille également sur la mixité dans un univers à l’origine très masculin, et sur l’inclusion des personnes en situation de handicap. Elle vient d’ailleurs de signer son sixième accord handicap. Elle cultive aussi la diversité générationnelle. Sans oublier les aspects territoriaux. Car l’un des objectifs, avec le programme Impact+, est de faire en sorte que des initiatives comme celle des Jardins de Solène et d’autres, qui peuvent être mises en réseau, essaiment sur l’ensemble du territoire.

Le cercle vertueux enclenché par le programme a aussi un impact sur les collaborateurs. « Les mentors, tous volontaires, sont, à l’image de l’ensemble de nos salariés, demandeurs d’engagements », relève Hind Bendaoud. Outre l’intérêt que lui portent les collaborateurs, le programme intéresse de plus en plus d’entreprises inclusives. Les candidatures, pour la prochaine cohorte, en 2022, qui devrait comporter une quinzaine ou une vingtaine d’élues, affluent déjà…

Auteur

  • Lys Zohin