logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Chroniques

Leadership et Focus : une adaptation cruciale aujourd’hui !

Chroniques | publié le : 12.04.2021 |

Image

Leadership et Focus : une adaptation cruciale aujourd’hui !

Crédit photo

Laurent Dupeyrat Fondateur Ways and Lore, Head of Training & Development ; Charles-Henri Besseyre des Horts Professeur émérite à HEC Paris, président de l’AGRH, Senior Advisor chez Korn-Ferry

L’adaptation au changement est devenue un atout majeur pour les leaders et les managers aujourd’hui. La crise actuelle nous le montre tous les jours. Il faut continuellement s’adapter, prendre des décisions en pleine incertitude, faire face à l’impact continuel de la peur, du déni, de la fuite, de la pression… Grâce à la pandémie, nous nous sommes aperçus que, d’une manière générale, l’adaptation au changement est en fait plus une posture conceptuelle qu’une réalité établie. En effet, beaucoup d’entre nous tiennent (tenaient) pour acquis qu’avoir intégré l’idée que le changement existait, suffisait à l’appliquer ou à le faire appliquer. Or, il n’en est rien et nous voyons à quel point les résistances au changement et l’ancrage dans les habitudes sont prépondérants dans la gestion de la crise1.

Dans le cadre de l’accompagnement d’un certain nombre de dirigeants, on peut faire le même constat que celui fait par d’autres2 : la pandémie, qui a bouleversé toutes les habitudes à tous les niveaux, a un impact formidable sur la vie de celles et ceux qui sont accompagné(e)s. Certains en profitent pour se redéfinir, c’est la minorité, tandis que d’autres essaient d’adapter leurs habitudes de fonctionnement aux nouvelles conditions, c’est la majorité. Nous observons que les premiers ont en général plus de facilité d’adaptation que les seconds, car ils ont créé une véritable rupture de pensée par rapport à leurs habitudes et ils ont donc une capacité d’adaptation plus importante.

Un responsable de la transformation d’une grande entreprise soulignait lors d’un accompagnement en 2020 : « J’ai réalisé que je ne pouvais plus penser la situation actuelle avec mes schémas habituels. Je sais maintenant qu’il faut que j’intègre le fait que nous sommes embarqués dans une roue perpétuelle et je l’accepte. Il faut que je m’entraîne à développer une pensée spontanée adaptée continuellement aux conditions. C’est la pratique du Focus qui m’a permis de le réaliser ».

C’est bien de cela dont il s’agit : il faut s’entraîner régulièrement. On fait face désormais à des situations inédites, qui ne sont répertoriées nulle part, que personne pratiquement n’avait prévues et qu’aucun processus ne peut réellement décrire. Il s’agit alors de se former à développer de manière très pragmatique un autre type de fonctionnement, beaucoup plus axé sur la capacité d’adaptation spontanée – le changement va vite – que nous possédons toutes et tous. Comment s’y entraîner ? Entre autres méthodes, par la pratique du Focus3, de la concentration dirigée et ouverte conjointes, qui nous permet d’être présents à ce qui se passe réellement, au-delà de ce que nos filtres cognitifs, qui biaisent notre jugement, nous montrent.

Cette pratique doit être répétée chaque jour, intégrée au quotidien et, petit à petit, dans un laps de temps assez rapide d’ailleurs, le changement des schémas mentaux et des habitudes de pensée s’opère. Les leaders et les managers qui pratiquent régulièrement le Focus sont surpris de ne plus être impactés aussi fortement qu’avant par tout changement de cap soudain ou par une incertitude rémanente continuelle. Leurs témoignages soulignent combien ils sont plus « flexibles », tout simplement parce qu’ils ont permis à leur cerveau d’être plus « élastique ».

Il y a indéniablement une nouvelle dynamique, une nouvelle hygiène de vie pourrait-on dire, à mettre en place dans l’entreprise, notamment par les DRH, car il est évident que, si les leaders et les managers n’évoluent pas, les équipes et les structures qu’ils dirigent ne pourront pas s’adapter à un contexte toujours imprévisible. Il est primordial aujourd’hui pour la fonction RH de donner l’opportunité aux collaborateurs(trices) de s’entraîner à changer de posture et d’apporter des solutions pérennes à la crise actuelle et certainement à celles à venir.

(1) Besseyre des Horts, CH : « Le monde d’après : l’illusion de la refondation de l’entreprise », Entreprise & Carrières, n° 1484, du 8 au 14 juin 2020, p. 22.

(2) Bernard, M. J. : « Résilience organisationnelle : après le choc, la conscience et l’action », HBR France, 30/06/2020 : https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2020/06/30618-resilience-organisationnelle-apres-le-choc-la-conscience-et-laction/

(3) Méthode du Focus développée par le cabinet Ways and Lore : https://www.waysandlore.fr