Bien-être au travail : Des compliments pour renforcer la culture d’entreprise

Dès son arrivée, il y a quelques mois, chez Critizr, une start-up proposant une plateforme de gestion de la satisfaction et de l’expérience client, Catherine Ferrary-Simon, head of talent and culture, est frappée par la forte culture d’entreprise. Mais qu’en sera-t-il à l’avenir, lorsque Critizr aura doublé, comme elle y compte bien, ses effectifs ? La culture ne risque-t-elle pas d’être diluée ? Et comment vont se sentir les « anciens » face aux nouveaux venus ? « Les 70 collaborateurs actuels devaient se sentir valorisés », déclare cette Américaine. Elle imagine donc un programme, baptisé Kudos (qui signifie “félicitations” en anglais) fondé sur des cartes, d’abord digitales et échangées sur Slack, puis imprimées sur un petit carton, et qui permettent, spontanément, de féliciter les uns et les autres pour un coup de main donné ou une bonne performance. « Les petits cartons, de différentes couleurs, assortis de phrases comme “super boulot !”, peuvent aussi bien être distribuées par un manager à un membre de son équipe que par les collaborateurs entre eux », précise-t-elle. Et si l’idée peut paraître tenir du gadget, elle a été très appréciée. Une semaine après l’impression des cartes, plus de 150 avaient été utilisées. « Ce n’est pas le seul outil pour mesurer la satisfaction des équipes, poursuit la jeune femme. Nous effectuons une enquête tous les six mois. Mais cela en fait partie. » Mieux, alors que les start-up font souvent face à un taux de turnover élevé, Catherine Ferrary-Simon estime que ce programme participe à la rétention des talents, en favorisant l’entraide et en créant un climat de bienveillance.