Fin 2019, l’emploi intérimaire poursuit sa baisse initiée deux ans plus tôt
Image

Fin 2019, les intérimaires représentent 3,1 % de l’ensemble des salariés, selon les chiffres du 4e trimestre de la Dares. Sur un an, leur nombre est en légère baisse (– 0,3 % entre fin décembre 2018 et 2019, soit – 2 700 personnes), poursuivant ainsi la décrue observée depuis fin 2017. Les contrats à durée indéterminée (CDI) intérimaires, mis en place en mars 2014, continuent eux de progresser (+ 41,2 % sur un an) et concernent 6,1 % de l’effectif total d’intérimaires. Au niveau sectoriel, le tertiaire connaît une progression (+ 5,7 %, soit 18 700 intérimaires de plus qu’au 4e trimestre 2018), alors que l’industrie enregistre une « nette baisse » (– 6,8 %, soit 20 400 intérimaires de moins qu’au 4e trimestre 2018). La construction reste relativement stable (– 0,5 %, soit – 800). Au niveau géographique, l’intérim progresse principalement dans le Nord-Ouest, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Martinique, et baisse principalement en Corse, Occitanie, Guyane et Réunion.