logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Plainte devant l'OCDE pour harcèlement sexuel contre McDonald's

ISRH | L’actualité internationale | publié le : 19.05.2020 | Lys Zohin

La plainte vise un harcèlement sexuel à l'œuvre dans plusieurs pays.

Crédit photo rcfotostock/AdobeStock

Une coalition internationale de syndicats a annoncé, le 18 mai, avoir porté plainte devant l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) contre McDonald’s. Le groupe de restauration rapide est accusé d’avoir échoué à lutter contre un « harcèlement sexuel systématique » dans plusieurs pays du monde. Les syndicats ont rassemblé des témoignages, avec des allégations allant de « commentaires vulgaires aux agressions physiques » à l’encontre de salariées en Australie, au Brésil, au Chili, en Colombie, en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. « La violence et le harcèlement basés sur le genre font partie de la culture de McDonald’s », estiment-ils. La plainte a été transmise à un centre néerlandais de l’OCDE, chargé de sa supervision. Sont également visées deux banques d’investissements, la néerlandaise APG Asset Management et la norvégienne Norges Bank. Ces deux groupes possèdent des parts dans le capital du géant mondial de la restauration à hauteur de 1,7 milliard de dollars, selon les syndicats. La coalition a choisi les Pays-Bas car le pays est le « centre névralgique » de McDonald’s en Europe et le siège de la banque APG. Selon la coalition, il s’agit de la première plainte pour « harcèlement sexuel généralisé dans une société multinationale », dans le cadre des principes directeurs de l’OCDE. Ceux-ci prévoient notamment que les multinationales et leurs actionnaires respectent les droits du travail tels que la protection des salariés contre les violences sexuelles.

Auteur

  • Lys Zohin