Les recrutements durent plus de 46 jours pour la moitié des entreprises
Image

Dans 90 % des cas, les projets de recrutement conduisant à un dépôt d’offre à Pôle emploi débouchent sur un recrutement effectif en 2018, indique l’organisme le 9 janvier 2019. En revanche, « les difficultés de recrutement peuvent conduire à allonger la durée de recherche de candidat » : la moitié ont mis plus de 46 jours, un délai médian de recrutement qui est en hausse de 8 jours par rapport à 2017. Plus de la moitié des établissements (57 %) déclarent avoir rencontré des difficultés dans leur processus de recrutement. En premier lieu, ils expliquent ces difficultés par le manque de qualité des candidatures, en raison notamment du manque de formation sur leur territoire développant les compétences dont ils ont besoin. Les postes qu’ils proposent peuvent aussi nécessiter une technicité pointue ou exiger une habilitation rare. En second lieu, les recruteurs citent les mauvaises conditions de travail (rémunération peu attractive, pénibilité du travail, horaires décalés, déficit d’image, nature du contrat…) qui peuvent « décourager les candidats potentiels ».