Coopérer avec les Australiens et les Néo-Zélandais
Image

Plutôt destiné aux jeunes et aux demandeurs d’emploi désireux de travailler en Australie ou en Nouvelle-Zélande, ce petit guide limpide, écrit par une dizaine de spécialistes de l’ISIT, donne des repères pour comprendre l’histoire politique, les codes culturels et les relations de travail dans ces pays. Plutôt centré sur l’Australie, qui attire les Français par sa bonne santé économique (ils seraient 25 000 à s’y être expatriés selon les auteurs), le livre évoque l’influence anglo-saxonne dans les relations professionnelles : pragmatisme, culture du résultat, franchise… Mais montre aussi que les Australiens « préfèrent supporter les petits que les grands » (concept « d’underdog »), d’où une culture de la hiérarchie moins forte, et un esprit « plutôt amical » dans les négociations. Des bases simples, parfaites pour un premier niveau d’information.