72 %

C’est la part des salariés du privé qui déclarent des contraintes posturales et articulaires en 2017, selon la Dares. Il s’agit du risque le plus fréquent, devant la manutention manuelle de charges (35 %), la conduite (33 %), et les nuisances sonores (31 %). Dans le secteur public, les contraintes posturales et articulaires concernent particulièrement la fonction publique hospitalière (83 % des effectifs).