Japon : Des exosquelettes au secours des salariés seniors

Les exosquelettes ne sont pas uniquement pour les patients atteints de paralysie ou les salariés qui soulèvent de lourdes charges, par exemple. Au Japon, ils sont de plus en plus utilisés pour assister des salariés seniors, afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités dans l’entreprise. La pyramide des âges étant particulièrement biaisée dans le pays, avec environ un quart de la population âgée de 65 ans et plus, le marché de l’emploi est en tension. Et les start-up qui conçoivent des exosquelettes se concentrent de plus en plus sur les besoins de ces travailleurs âgés, qu’il faut bien garder en poste, faute de relève. D’ailleurs, selon la presse, le gouvernement nippon réfléchirait à repousser l’âge de la retraite de 60 à 70 ans, pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre…