S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Sur le terrain

Organisation du travail : Le lean management booste la productivité d’Aube Électronique

Sur le terrain | publié le : 04.02.2019 | Lucie Tanneau

Image

Organisation du travail : Le lean management booste la productivité d’Aube Électronique

Crédit photo Lucie Tanneau

Après plus de quinze ans d’un fonctionnement plutôt traditionnel, François Pipéris a voulu apporter du changement dans sa TPE. Créée en 2000, Aube Électronique fabrique des cartes électroniques et développe une activité de câblage filaire dans la machinerie, notamment agricole, et pour l’industrie (aéroportuaire, automobile, aéronautique, médicale…). « Avant, on avait le chef d’entreprise, une responsable de production et la production, décrit le créateur et dirigeant de l’entreprise. Ça marchait très bien, mais je n’avais pas l’impression que les gens dévoilaient 100 % de leurs capacités », explique-t-il. Intéressé par le management, il a voulu aller plus loin que les dîners, les anniversaires ou les pauses-café. « Cela reste des relations extraprofessionnelles : même si on savait qu’untel était président de club de sport par exemple, ces capacités-là n’étaient pas utilisées dans l’entreprise. »

Objectifs personnels

Après avoir rencontré un consultant dans un programme pour les TPE mis en place par la chambre des métiers, François Pipéris décide de se faire accompagner. Le consultant rencontre chaque salarié pour présenter le lean management et évaluer sa motivation. « Le lean consiste à permettre au salarié de s’épanouir à 100 % dans l’entreprise, de n’être pas simplement un exécutant mais de connaître un maximum d’éléments pour participer, y compris à la recherche de solutions business, explique le chef d’entreprise. Si tout le monde n’adhère pas au projet, cela ne peut pas fonctionner. » Sa chargée de production a refusé le principe et a donc quitté l’entreprise. Pour le reste de l’équipe, la dynamique est enclenchée. « En entreprise, on a tous les mêmes machines et les mêmes difficultés, donc la différence se fait sur la manière de les utiliser et de surmonter les soucis et ça, ça se fait ensemble », développe le gérant.

Horizontalité

Le consultant a proposé une démarche d’organisation et d’amélioration des outils. Avec son aide, chacun a participé à la mise en place des plannings et s’est fixé des objectifs personnels. « Ils ont pris en charge des choses qu’ils ne faisaient pas avant, soit parce qu’ils n’y pensaient pas, soit parce que ça sortait de leur poste », apprécie le chef d’entreprise.

Aujourd’hui, les plannings de production sont affichés et tous les collaborateurs ont les mêmes informations, au même moment. Commandes, investissements, vie de l’entreprise… Tous sont formés ou vont l’être à l’utilisation de l’ERP. Le lundi matin, l’ensemble du personnel se réunit pour échanger sur la semaine à venir. « Tout le monde a ainsi la possibilité de se sentir impliqué sur la production mais aussi la stratégie : chacun peut proposer des idées, des solutions », décrit François Pipéris. Les collaborateurs apprécient. « Ils se sentent plus responsables et mieux reconnus. C’est le principe même du lean management. » La gestion des flux et l’organisation physique des postes de travail ont été revues, grâce aux propositions de ceux qui les utilisent au quotidien. Un plus pour la qualité de vie au travail et pour le rendement. « On a gagné entre 5 % et 10 % de productivité en 18 mois, souligne François Pipéris. Cette organisation hiérarchique horizontale permet des discussions plus directes et plus rapides. » Les collaborateurs s’aident pour boucler une commande plus naturellement car chacun connaît l’activité des autres. « En termes d’ambiance aussi, cela change tout : il n’y a pas de sous-entendu, de chef… » D’autant que les résultats ont été redistribués.

« En 2018, les primes ont été multipliées par deux. On est pratiquement arrivé à un treizième mois de salaire », précise le dirigeant qui a déjà prévu d’investir en 2019 dans une nouvelle mission de conseil.

Aube Électronique

Dirigeant : François Pipéris.

Activité : Conception de cartes électroniques.

Effectif : 8 collaborateurs.

Auteur

  • Lucie Tanneau