Le contexte

Le 15 mai, le secrétaire d’État de l’Action et des Comptes publics, Olivier Dussopt, a ouvert le deuxième chantier de concertation destiné à moderniser le statut général des fonctionnaires. Au menu, le recours accru aux contractuels. Après l’annonce d’un plan de départs volontaires de 120 000 agents, le gel du point d’indice, le rétablissement du jour de carence, le report du plan de revalorisation des carrières, l’intersyndicale en a fait le mot d’ordre de la mobilisation du 22 mai.. qui a peu mobilisé.