Le chiffre : 67 %

La nouvelle convention du contrat de sécurisation professionnelle (CSP), entrée en vigueur le 26 janvier 2015, a permis d’améliorer le retour à l’emploi, y compris durable.

Selon une étude de la Dares, publiée le 9 janvier, les deux tiers (67 %) des bénéficiaires du CSP de 2015 ont accédé à un emploi dans les 24 mois suivant leur adhésion au dispositif, contre 62 % pour ceux de la période précédente. L’accélération de l’accès à l’emploi est plus marquée dans les dix premiers mois du dispositif, période durant laquelle le demandeur d’emploi peut, depuis la convention de 2015, obtenir le versement d’une prime de reclassement s’il retrouve un emploi durable.

Pour rappel, le dispositif, mis en place en 2011, permet aux salariés faisant l’objet d’un licenciement économique de se voir proposer, suite à leur inscription à Pôle emploi, un accompagnement individualisé et renforcé. Ceux justifiant de plus d’un an d’ancienneté dans l’entreprise peuvent également percevoir une allocation-chômage d’un montant sensiblement supérieur à celui de l’allocation classique.