S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les livres

« Robotariat, critique de l’automatisation de la société »

Les livres | publié le : 23.05.2017 | Lydie Colders

Image

« Robotariat, critique de l’automatisation de la société »

Crédit photo Lydie Colders
Bruno Teboul Éditions Kawa, 252 pages,.

Encore un livre qui alimentera le débat sur la révolution numérique. Le philosophe et polytechnicien Bruno Teboul, expert en big data, est un des experts alarmistes qui croient en « un tsunami » sans précédent, à un futur dominé par l’intelligence artificielle et les algorithmes. Il faut aborder son ouvrage avec recul, tant sa prophétie sur la destruction d’emplois semble excessive, relayant les études internationales les plus sombres. Bruno Teboul n’y va pas de main morte : pour lui, l’automatisation menacerait 3,5 millions d’emplois d’ici dix ans, dans tous les secteurs, des vendeurs aux cadres intermédiaires comme les gestionnaires de paie. À terme, prédit-il, « les entreprises n’auront plus besoin que de salariés peu qualifiés et de travailleurs très qualifiés ». Son livre vaut néanmoins pour sa culture du sujet, et surtout sa dimension critique. L’auteur alerte sur les risques de « polarisation de l’emploi », estimant que les futurs besoins en experts du numérique ne compenseront pas le chômage technologique qui frappera les classes moyennes. « Il n’est pas facile de faire basculer un chef comptable vers le big data », illustre-t-il. De quoi s’interroger sur les enjeux de compétences… Pour sa part, Bruno Teboul souligne l’urgence de renforcer les droits individuels en matière de formation ou de protection sociale pour amorcer les reconversions nécessaires, vers une économie circulaire notamment. Il plaide aussi pour l’idée d’une taxe robot revisitée, sous la forme d’une allocation versée à vie par l’entreprise au salarié licencié.

Auteur

  • Lydie Colders