S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Édito

Sécurité routière : pour les salariés aussi…

Édito | publié le : 23.05.2017 | Guillaume le Nagard

Crédit photo

Elle est à l’origine d’un cinquième des accidents mortels du travail : la route représente le risque professionnel le plus grave. Il est moins fréquent, peut-être moins identifiable ou moins présent à l’esprit des employeurs que ceux qui pèsent dans l’enceinte de l’entreprise ou sur ses emprises, comme les chantiers notamment. Mais il n’en exige pas moins d’être identifié dans le document unique de prévention des risques s’agissant des nombreux salariés qui conduisent dans le cadre de leur activité. Or la dispersion géographique croissante entre fournisseurs, clients, sous-traitants ne cesse d’accroître les distances parcourues à titre professionnel, constate l’INRS. Et les exigences propres à l’univers du travail – horaires, nécessité de réponse aux clients – imposent de fortes contraintes aux conducteurs.

L’obligation pesant sur l’employeur, depuis le début de cette année, de désigner ses salariés commettant une infraction a réinscrit le sujet à l’agenda des DRH. Et elle est susceptible de responsabiliser davantage les collaborateurs sur la route. Sensibilisation au port de la ceinture et au risque alcool, réorganisation des trajets intégrant des temps de repos, politique téléphone : que ce soit à travers des chartes de bonnes pratiques ou des sessions de formation, les entreprises multiplient les initiatives. De cette façon, certaines s’attaquent aussi aux accidents de trajet, ceux qui peuvent survenir entre le domicile et le lieu de travail et pour lesquels l’entreprise n’est pas tenue de déployer une politique de prévention.

À la clé, outre la réduction des coûts de la prévoyance, une amélioration de l’image de marque de l’entreprise. Limiter les risques que ses salariés font aussi courir à tous les usagers de la route n’est pas autre chose qu’une action citoyenne.

Auteur

  • Guillaume le Nagard