S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La semaine

Cécile Déchand coordinatrice du projet “santé, qualité de vie au travail et performance globale”

La semaine | L’interview | publié le : 04.10.2016 | Véronique Vigne-Lepage

Image

Cécile Déchand coordinatrice du projet “santé, qualité de vie au travail et performance globale”

Crédit photo Véronique Vigne-Lepage
Le centre de ressources Thésame, dont vous êtes directrice générale adjointe, organise une réunion du réseau Santé et performance. De quoi s’agit-il ?

Nous réunissons le 7 octobre les dirigeants d’entreprises membres de ce réseau que nous avions lancé en 2014 avec la Carsat Rhône-Alpes. Son but était de les sensibiliser au fait qu’agir sur les leviers santé et qualité de vie au travail est porteur de performance. Un guide leur permettant d’autoévaluer leurs pratiques en est sorti. Mais il s’est avéré que même les plus convaincus sont démunis quant à la manière d’agir. Aussi, nous avons lancé cette année un projet “Santé, qualité de vie au travail et performance globale” avec la Carsat, Aravis et l’Écam de Lyon. Il est financé par la Direccte, la région et la Carsat Auvergne-Rhône-Alpes. Ce projet implique une cinquantaine d’industriels, de chercheurs, de consultants, de formateurs…

En quoi consiste ce projet ?

Chaque participant collabore à un ou à plusieurs des 12 chantiers opérationnels lancés autour de trois axes. Le premier, piloté par Thésame, porte sur l’accompagnement des entreprises dans les transformations nécessaires. Le second, piloté par l’Écam, vise à concevoir des outils pédagogiques pour que cette culture soit diffusée dans les écoles d’ingénieurs, de commerce, etc. aux futurs cadres d’entreprises. Enfin, le dernier, coordonné par la Carsat, est transversal et doit permettre de déployer des outils et des méthodes innovants, en lien avec la recherche. Nous sommes actuellement dans une phase d’ingénierie : nous préparons notamment les outils d’accompagnement des entreprises à mobiliser leurs pratiques RH, managériales et d’amélioration continue. En 2017, ils seront testés dans une quarantaine d’entre elles. Des volontaires nous ont déjà sollicités, mais nous en aurons besoin d’autres. Il importe que nous touchions des entreprises de tous secteurs, de toutes tailles et de tous niveaux de maturité sur ces sujets.

Les résultats seront-ils reproductibles ?

D’ores et déjà, les industriels impliqués sont des convaincus, qui ont repensé leurs organisations pour mettre l’Homme au centre et en ont parfois déjà vu les fruits. Nous allons nous inspirer de leurs expériences pour construire – avec notre expertise en matière d’accompagnement – une démarche reproductible. Le déploiement du projet est prévu dès 2018 en Auvergne-Rhône-Alpes. Mais l’idée est d’aller au-delà, puisque le projet est inscrit dans le Plan santé au travail de l’État.

Auteur

  • Véronique Vigne-Lepage