S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Édito

Radiographie des RH en milieu hospitalier

Édito | publié le : 04.10.2016 | Guillaume le Nagard

Crédit photo

Une grève de médecins hospitaliers la semaine dernière, plusieurs suicides au cœur de l’été : les transformations de l’hôpital peuvent être douloureusement vécues au sein des services, notamment sa marche forcée vers un objectif de maîtrise des dépenses. Or c’est le principal enjeu de mobilisation des directeurs des affaires médicales – chargés de la GRH du personnel médical – et des DRH – dont dépend le personnel non médical –, nous confirme le Baromètre RH de la Fédération hospitalière de France (FHF), réalisé par Obea et dont Entreprise & Carrières livre les résultats en exclusivité.

En corollaire, sur fond de développement des soins ambulatoires et de tarification à l’acte, ces responsables de la GRH veulent créer les conditions d’une meilleure performance des services, en inscrivant en deuxième et troisième places sur leur agenda l’optimisation des organisations de travail et l’absentéisme.

Mais ils ne ferment pas les yeux sur l’un des grands maux de l’hôpital : le niveau élevé des risques psychosociaux, alors que les incivilités et les violences augmentent sur un terreau déjà fécond (la confrontation avec la mort, avec la souffrance des patients et de leur famille). La quasi-totalité des patrons de RH ont mené une évaluation des risques, les autres en ayant le projet, à défaut d’avoir construit pour le moment une politique QVT.

Cette première édition du baromètre RH FHF-Obea trace donc le portrait d’une fonction à la croisée des chemins : opérant sous contrainte – de maîtrise des coûts et de gestion du statut notamment – mais à laquelle les chantiers de l’amélioration de la performance ainsi que de l’organisation et des conditions du travail confèrent une dimension de plus en plus stratégique.

Auteur

  • Guillaume le Nagard