S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La semaine

Vincent Baholet délégué général de la fondation agir contre l’exclusion (Face)

La semaine | L’interview | publié le : 12.07.2016 | L. G.

Image

Vincent Baholet délégué général de la fondation agir contre l’exclusion (Face)

Crédit photo L. G.
Pourquoi une formation via Internet ?

Parce que mixer les profils, les genres et les parcours de vie n’est pas la règle partout, même si certaines entreprises revendiquent la diversité pour rester agiles et innovantes. C’est pourquoi la Fondation agir contre l’exclusion (Face), avec ses clubs Face Hérault et Face Calaisis, renforce son action en créant cette formation – gratuite – en e-learning sur la diversité. À partir de l’automne 2016, cette initiative, soutenue par le Fonds social européen, permettra d’appréhender la notion de diversité en entreprise et de comprendre pourquoi il est important de s’engager contre les barrières qui s’élèvent à l’encontre des plus de 55 ans, des femmes enceintes, de celles et ceux qui ont un style qui dénote, des handicapés visibles ou encore des obèses. Ces six critères sont perçus comme les plus discriminants dans le monde du travail, selon le 8e baromètre sur la perception des discriminations au travail, publié en février 2015 par le Défenseur des droits et l’Organisation internationale du travail.

Comment cette formation sera-t-elle structurée ?

Elle comprendra deux parcours. Le premier, d’une durée d’a priori un mois à six semaines, s’adressera au grand public : collaborateurs d’entreprise, enseignants, étudiants… Le second, entre huit et douze semaines, est destiné aux managers opérationnels, aux responsables RH et aux responsables diversité. Quel que soit le parcours choisi, les apports théoriques sont illustrés par des interviews vidéos de professionnels qui ont mené des démarches en faveur de la diversité. On retrouve entre autres des responsables diversité et des recruteurs issus d’entreprises comme Randstad, Carrefour Market ou la Lyonnaise des Eaux, des TPE-PME de l’Hérault, une école de management ou encore l’Association française des managers de la diversité.

À quels objectifs compte-t-elle répondre ?

Cette formation en e-learning est de plus en plus demandée par les entreprises, qui ont de moins en moins de temps à consacrer aux journées de formation classique. Les entreprises adhèrent, car elles ont pris conscience que la diversité peut être un levier de performance. Pour preuve : l’étude interne réalisée par l’une des 5 250 entreprises – et fondatrice – de la Fondation Face, Sodexo, auprès de 50 000 managers dans 80 pays, révèle que la diversité a des effets positifs sur les résultats financiers, mais également non financiers, comme l’engagement des collaborateurs ou encore la fidélisation des clients.

Auteur

  • L. G.