S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

LA SEMAINE

Un marché très concentré, et en baisse

LA SEMAINE | publié le : 01.12.2015 | L. G.

Crédit photo

Selon Linguaid, le marché des formations linguistiques représente un chiffre d’affaires de 358 millions d’euros en 2013 contre 389 en 2008, en baisse de 14,7 % en euros constants (- 19 % pour les spécialistes du présentiel).

Progression du distanciel.

Le distanciel (formation à distance par téléphone, Web-conférence ou visioformation, de plus en plus en format mixte), représente aujourd’hui entre 10 % et 15 % du marché en valeur et jusqu’à 30 % en volume. Il progresse depuis 2008 à un rythme de 4,5 % par an.

Le secteur est très concentré : six réseaux (CEL-CCI, Wall Street, Berlitz-Telelangue, Greta, Inlingua, Can Speak) captent 50 % du chiffre d’affaires. Les formateurs indépendants et petits organismes ne font que 36 % du marché.

La marge bénéficiaire moyenne des organismes est passée de 4,4 % en 2009 à 1,4 % aujourd’hui.

« Avec le choc brutal de la réforme et la conjoncture morose, on peut s’attendre à une baisse moyenne de chiffre d’affaires entre 15 % et 20 % en 2015 », prévoit Joss Frimond, coauteur de l’étude.

Auteur

  • L. G.