logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Chronique

LA CHRONIQUE JURIDIQUE D’AVOSIAL

Chronique | publié le : 23.06.2015 | STÉFANIE OUDARD, NICOLAS C. SAUVAGE

Image

LA CHRONIQUE JURIDIQUE D’AVOSIAL

Crédit photo STÉFANIE OUDARD, NICOLAS C. SAUVAGE

LA CJUE VA-T-ELLE LEVER LE VOILE ?Le refus d’un client d’accueillir dans ses locaux une salariée voilée de son prestataire constitue-t-il une « exigence professionnelle essentielle et déterminante » permettant de justifier une différence de traitement et un licenciement C’est la question préjudicielle posée à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

Une salariée est embauchée par une société de conseil. L’employeur précise alors accepter le port du voile, sauf en cas de contact avec la clientèle.Malgré cela, la salariée décide d’arriver voilée chez un client, qui se plaint et indique ne pas « souhaiter de voile la prochaine

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Entreprises et Carrières

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • STÉFANIE OUDARD, NICOLAS C. SAUVAGE