PRÈS DE HUIT MILLIONS DE DÉPARTS DE SENIORS EN DIX ANS

Amorcés au début des années 2 000, les départs à la retraite massifs devraient perdurer jusqu’en 2020. Selon les dernières projections de l’Insee, une majorité des seniors (âgés de 50 à 69 ans) occupant un emploi en 2009 cesserait de travailler à cet horizon, ainsi qu’une partie des quadragé­naires qui auront alors atteint la cinquantaine*. Au total, ce sont trois actifs sur dix (31 %) – près de 8 millions de personnes –, qui devraient mettre un terme à leur carrière professionnelle sur la période 2010-2020, en tenant compte des réformes votées jusqu’en juillet 2012, et en supposant que les comportements ne changent pas.

Ce qui pourrait compliquer le renouvellement de la main-d’œuvre dans certains secteurs, « les salariés les plus âgés étant souvent […] les plus expérimentés », remarque l’institut. Le phénomène sera d’autant plus marqué dans les métiers majoritairement exercés par des seniors.

Le taux de retrait grimperait ainsi à 38 %, soit plus d’un million de départs, dans les métiers des services aux particuliers et aux collectivités (aides à domiciles, assistante maternelles…). Un taux similaire est attendu chez les ouvriers du textile et du cuir. Les métiers de la fonction publique devraient aussi être fortement touchés par ces départs, dans toutes les catégories.

* Retraite ou préretraite, chômage avec dispense de recherche d’emploi, raison de santé, etc.