« Nous avons fait de notre client un partenaire »
Image

E & C : Vous venez de renouveler la convention de croisement de compétences RH en supply chain signée en 2011 avec PepsiCo France, pour votre plate-forme du Plessis-Belleville (Oise, 104 salariés) et l’usine de jus de fruits Tropicana à Hermes (Oise, 150 salariés). Quel bilan en avez-vous fait ?

C. L. : Il s’agissait de rapprocher nos équipes respectives pour améliorer notre performance de prestation de services. Notre plate-forme du Plessis-Belleville réalise 50 % des activités de logistique des produits frais de Pepsico France. Nous avons mis en place des actions pilotes qui ont vite dépassé le cadre de nos deux sites, puisque nous travaillons aujourd’hui ensemble sur nos politiques RH.

Durant trois ans, nos deux directions RH ont travaillé sur les rencontres entre salariés et le croisement de nos programmes de formation et de santé au travail. En trois ans, notre site pilote a fait baisser ses accidents du travail de près de 25 % ; le tauxde gravité est passé de 5,4 à 1,5.

E & C : Que prévoit la nouvelle convention ?

C. L. : Nous maintenons le volet santé-sécurité au travail, tout en enrichissant nos actions. Mais le point le plus innovant est le développement de parcours de mobilité interentreprises. Nous sommes en train de croiser nos bourses d’emploi. Pour les fonctions support, nous proposons des missions de détachement, par exemple de six mois, durant lesquels nos salariés pourront acquérir des compétences tout en ayant la possibilité de revenir dans leur entreprise. Nous l’avons fait en organisant deux transferts de RRH, l’un vers la plate-forme STEF de Bondoufle, l’autre vers l’usine PepsiCo France d’Hermes. Tous deux aspiraient à une plus grande prise de responsabilités.

E & C : En quoi votre initiative renforce-t-elle la motivation collective ?

C. L. : Nos directions RH se rencontrent une fois par trimestre. Nos engagements se traduisent par des actes dans le quotidien des salariés. Sur le site, les ouvriers ont régulièrement des briefings sur l’actualité de notre client, dont nous avons fait un partenaire à part entière. Et vis-à-vis de l’encadrement et des fonctions transverses, nous envoyons le signal que deux entreprises qui s’échangent leurs ressources se font confiance. C’est donc une piste de plus pour leur développement de carrière.

PROPOS RECUEILLIS PAR LAURENT POILLOT