LES FRANÇAIS SONT LES SALARIÉS EUROPÉENS LES PLUS DÉMOTIVÉS

Les salariés français sont les plus démotivés d’Europe : 38 % d’entre eux jugent leur motivation en baisse, contre 29 % de l’ensemble des salariés européens. C’est l’un des enseignements de la neuvième édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens, qui a été rendue publique le 20 mai*.

Manque de respect

Ils sont aussi les plus mécontents sur les sujets de la reconnaissance (52 % ne sont pas satisfaits de la reconnaissance de leur implication dans leur travail contre 46 % des Européens), du manque de respect avec lequel ils sont considérés (43 % contre 33 %) et de la rémunération (61 % ne sont pas satisfaits de leur rémunération fixe contre 51 % des Européens). Paradoxalement, ils sont tout de même 88 % à se déclarer heureux et fiers de leur travail.

Comme chez l’ensemble des Européens, une préoccupation émerge autour de la gestion de l’organisation du temps de travail avec l’abolition des frontières entre la vie privée et la vie professionnelle 47 % des salariés français estiment que l’entreprise porte une attention insuffisante aux nouveaux modes d’organisation du travail (48 % des managers).

* Enquête menée en janvier 2014 auprès de 8 800 salariés en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Grande-Bretagne et, pour la première fois cette année, au Portugal et en Suède.