S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Actualités

LES BUDGETS NAO RÉVISÉS À LA BAISSE

Actualités | publié le : 11.02.2014 | HÉLÈNE TRUFFAUT

Crédit photo

En pleine saison des NAO, Altedia vient de livrer les résultats de son enquête flash menée en janvier auprès de 350 sociétés implantées en France. Et, selon le groupe de conseil en RH, les enveloppes destinées aux augmentations salariales devraient finalement avoisiner 2 %. « Sur l’ensemble des secteurs d’activité, les budgets prévisionnels ont été revus à la baisse (entre - 0,2 % et - 0,4 %) par rapport à la tendance annoncée en septembre », avance le cabinet. Pour plus de la moitié des entreprises interrogées, l’enveloppe sera moins garnie qu’en 2013, les deux secteurs les plus concernés par cette réduction étant l’industrie et la grande consommation. 33 % des répondants indiquent un budget d’augmentation similaire, seuls 16 % disent qu’ils se montreront plus généreux qu’il y a un an. Comme en 2013, le gel des salaires ne devrait concerner que 3 % des entreprises.

L’année dernière, 55 % d’entre elles trouvaient le climat des négociations tendu. L’atmosphère semble encore plus âpre aujourd’hui pour la moitié de l’échantillon, 43 % des répondants annonçant un climat identique à 2013.

Réduire les écarts

Dans ce contexte, les entreprises mettent des mesures complémentaires sur la table. « Elles s’attachent en premier lieu à réduire les écarts pour obtenir plus d’équité et revalorisent les minimas et les primes », expose Cécile Ingremau, consultante à Altedia. Parmi les autres options suivies : l’augmentation de la prise en charge par l’employeur des divers avantages octroyés aux salariés (mutuelle, transport, restauration, Cesu…), la modulation du variable collectif ou individuel et de l’abondement aux PEE et Perco.

Auteur

  • HÉLÈNE TRUFFAUT