DANS LE MONDE
États-Unis

Fast-foods en grève

Le conflit s’étend dans les chaînes de restauration rapide américaines : le 30 août, des milliers d’employés de McDonald’s, Burger King, Wendy’s, KFC… se sont mis en grève dans une cinquantaine de villes, dont New York, Boston, Chicago, Los Angeles, Memphis, Seattle et Tampa. Le mouvement, lancé dans les McDonald’s de New York en novembre 2012, s’était déjà étendu à sept villes en juillet. Les grévistes réclament notamment d’être payés 15 dollars de l’heure (11,31 euros), soit plus du double de l’actuel salaire minimum de 7,25 dollars (5,47 euros) versé par de nombreux fast-foods, et la possibilité de se syndiquer. Avec la crise de l’emploi, les jobs d’étudiant ne représentent plus que 16 % de ces emplois contre le quart il y a dix ans.

Allemagne

L’ultimatum d’EADS à Berlin

Pas d’aides financières, pas d’emploi : EADS a prévenu Berlin, qui refuse de verser les 600 millions d’euros d’aides au développement du nouvel Airbus A350 prévues par un accord de 2010, qu’emploi et financement sont liés. France, Grande-Bretagne et Espagne ont, elles, versé cette aide qu’EADS rembourse après la commercialisation de l’appareil. Le groupe a fait de nouvelles propositions en juillet et ne se sent plus tenu de poursuivre les discussions. Il menace de réduire la charge de travail à Brème, Hambourg, en Basse-Saxe ou en Bavière.