UNE FONCTION MOINS RéMUNATRICE QUE LES AUTRES POUR LES DÉBUTANTS

L’enquête Apec-ANDRH étudie également le salaire à l’embauche des quelque 4 200 entreprises et cabinets de recrutement qui ont confié une offre à l’Apec en 2011. Pour l’ensemble des fonctions ressources humaines, la médiane de la rémunération brute annuelle fixe s’établit à 35 000 euros avec un fort écart entre le premier décile (25 000 euros) et le neuvième (50 000 euros). À noter que cette médiane (niveau de salaire qui partage en deux un effectif) varie très peu entre les trois fonctions RH étudiées par l’Apec (administration, développement, formation…). Sans surprise, l’expérience constitue l’un des principaux déterminants des salaires proposés à l’embauche, avec un écart de 17 000 euros entre les jeunes diplômés (28 000 euros) et les cadres ayant plus de dix ans d’expérience (45 000 euros).

Comparativement à l’ensemble des fonctions, celle de RH est légèrement moins rémunératrice pour les débutants. Consolation pour les candidats, elle subit moins fréquemment que d’autres des ajustements à la baisse par rapport à la fourchette de salaire envisagée initialement : seuls 19 % des salaires finalement proposés aux cadres RH se situent dans le bas ou en dessous de la fourchette envisagée, contre 27 % pour l’ensemble des fonctions. Cela tiendrait à la plus faible proportion de jeunes diplômés parmi les profils recrutés dans la fonction RH.

À noter enfin que les salaires des spécialistes de la formation font plus souvent l’objet d’ajustements, à la baisse comme à la hausse, ce qui laisse à penser que les recruteurs peinent davantage à trouver des candidats correspondant aux critères qu’ils recherchent pour cette fonction.