CAPITAL FILLES REÇOIT LE TROPHÉE SOCIAL DES TÉLÉCOMS

Organisée par l’Unetel-RST, organisation professionnelle des télécoms, avec Humanis Prévoyance, partenaire de la branche, en partenariat avec Entreprise & Carrières, la 6e édition du Trophée social des télécoms a primé, le 29 novembre, l’initiative de France Télécom Orange baptisée Capital Filles. L’objectif prioritaire de ce dispositif créé en 2011 est d’amener les jeunes filles des lycées en zone sensible et en zone rurale à imaginer et à construire un projet professionnel, grâce au soutien de marraines issues de grandes entreprises. Engagées dans un tutorat individuel, ces dernières accompagnent les élèves de terminale ou les étudiantes en BTS-DUT. En invitant ces jeunes volontaires à découvrir des filières aux métiers plutôt masculins, la démarche vise aussi à lutter contre les stéréotypes liés au genre.

« Capital Filles est dans l’esprit du Trophée, qui distingue des initiatives sociales innovantes, remarque Philippe Trémoureux, directeur du marché des entreprises à Humanis. L’entreprise se tourne vers des publics en difficulté tout en mobilisant ses propres collaborateurs autour d’un projet. Cette forme de mécénat de compétences permet à la fois d’aider des jeunes filles et d’apporter une vraie expérience professionnelle aux salariées engagées. »

Initiée par Orange, Capital Filles a rencontré un écho favorable auprès d’autres entreprises (des marraines sont issues d’Alcatel-Lucent, L’Oréal, Société générale, STMicro et Vinci). Pour lui donner la crédibilité nécessaire dans les lycées, un protocole d’accord a été signé en avril 2012 entre Stéphane Richard, Pdg de France Télécom Orange et président de Capital Filles, et les ministères de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de l’Apprentissage.

Depuis le lancement de l’opération dans les régions pilotes Ile-de-France et Paca, 34 lycées sont devenus partenaires dans 11 académies, 3 500 filles ont découvert le dispositif dans des ateliers collectifs, et 440 marraines, dont 220 de France Télécom Orange, se sont mobilisées.